Approbation du
Conseil Municipal

 

N°1681

Thème :
Patrimoine Cultuel

Objet :
Travaux de restauration
de Notre-Dame du Saint-Cordon

EXPOSÉ

’église Notre-Dame du Saint-Cordon fait partie du patrimoine cultuel et architectural de Valenciennes.

 

Seule église néogothique de la ville avec sa flèche de 82 m de haut, Notre-Dame du Saint-Cordon est un signal pour la ville, visible depuis les communes alentours.

Consacrée en 1864 et élevée en 1922 au rang de basilique mineure par le Pape Pie XI, elle abrite la dévotion à la vierge du Saint-Cordon qui, chaque année, rassemble une foule importante.

 

outefois, cette église, par souci d’économie à l’époque de sa construction, a été édifiée en pierre de mauvaise qualité qui se dégrade rapidement du fait de la pollution et des intempéries, ce qui entraîne des problèmes de sécurité extérieure et intérieure.

 

Les conclusions du diagnostic effectué sur ce monument montrent la nécessité de réaliser d’importants travaux de rénovation portant notamment par ordre d’intervention :
  • sur le renforcement des fondations par réalisation de micro-pieux sous l’ensemble de la Basilique pour assurer la stabilité (coût 6 à 7 MF HT) ;
  • sur la restauration des éléments de superstructure (arcs boutants, contreforts, arc de biais, charpente) et de la pierre de façade (coût environ 30 MF HT)

  • sur les vitraux : remplacement ou réfection suivant leur état (coût environ 10 MF HT)

À ces coûts viendront s’ajouter les honoraires divers.

Le coût total approximatif de l’opération peut être donc estimé à 50 MF HT, montant qu’il est nécessaire de confirmer par des études plus précises.

Ces travaux pourraient être financés par l’Etat (la DRAC) – la Basilique est inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques -, le FEDER à hauteur de 10 à 15 %, les collectivités locales à hauteur de 45 %. Il resterait à financer 25 % par souscription, par exemple. Les travaux seraient réalisés sur plusieurs années.

Pour réaliser les études de rénovation, il est nécessaire de passer un marché de maîtrise d’œuvre avec un architecte qui sera retenu après proposition d’un jury.

es études se diviseraient en deux parties :
  • 1ère partie : étude préalable sur le clos couvert et sur le procédé de rénovation des pierres à retenir ;

  • 2ème partie : les études pour la réalisation des travaux.

À la suite de la 1ère étude dont les résultats pourraient être rendus pour l’été 2001, interviendrait la décision finale, la réalisation et l’engagement de la 2ème phase d’études.

l est proposé au Conseil Municipal :
  • d’approuver l’engagement d’études précises ;

  • de constituer un jury pour le choix de l’architecte dont la composition pourrait être la suivante :

    •   6 membres de la commission d’appel

    •   1 représentant de l’évêché

    • 2 maîtres d’œuvre désignés par la ville

    • 2 maîtres d’œuvre désignés par l’ordre des architectes
es membres du jury seront assistés par Monsieur le Receveur Municipal et par le représentant de la Direction Départementale de la Consommation et de la Répression des Fraudes.

La Vierge La Vierge Les Confréries La Procession La Légende