HISTORIQUE

a légende de la patronne Séculaire de VALENCIENNES – Val des Cygnes – règne depuis plus de 1000 ans sur les cœurs de ses habitants. Au début du XIème siècle, une maladie contagieuse aussi soudaine qu’impitoyable, ravagea la ville de Valenciennes, y faisant en peu de jours plus de 8 000 victimes.

C’est en l’an 1008, l’avant veille de sa nativité, que la Madone chère aux Valenciennois apparut à un ermite nommé Bertholin, un saint homme. La peste ravageant la ville, LA SAINTE VIERGE lui ordonna de signaler aux habitants qu’ils devaient jeûner et prier toute la nuit et qu’en échange elle leur ferait voir des merveilles.

Cliquez ici pour de plus amples renseignements

Le miracle de l’an 1008 (Hubert Cailleau en 1552 - ms 1183 de la Bibliothèque de Douai)

 

Comme ils avaient prié avec ferveur, la Sainte Vierge descendit du ciel, accompagnée d’anges. Avec un cordon rouge qu’elle tenait à la main, elle encercla la ville et sa banlieue laissant tomber derrière elle, le miraculeux cordon. Puis elle demanda à l’ermite d’organiser une procession générale, à l’endroit où elle avait laissé le céleste filin, le jour de sa fête, afin que la contagion cesse.

A cet effet, le deuxième Dimanche de Septembre de chaque année, une procession suit le trajet du Saint-Cordon.

Plan du site La Vierge Les Confréries La Basilique Les Edifices La Procession