La Procession
"le Tour du Saint-Cordon"

 

elon les désirs de sa Divine Libératrice, formulés lors de son apparition à l’ermite, le peuple Valenciennois tous les 8 septembre organise la procession du Tour du Saint-Cordon, fête à la fois religieuse et communale, qui se déroula aussi plusieurs siècles :

Chaque dimanche dans l’octave de la nativité de la Vierge, au sortir de la Grande Messe de Notre Dame du Saint Cordon se mêle aux violons, hautbois, voix humaines et aux orgues, ce cantique :

Notre-Dame du Saint-Cordon, priez avec nous, priez pour nous. Vierge clémente, nous croyons fermement à vos antiques bontés : nos pères les ont fait connaître, d’âge en âge, ils ont redit à leurs enfants vos maternelles tendresses pour leur cité.

Tout, en Valenciennes, proclame votre puissance et votre bonté. Les pierres des sanctuaires parlent comme la voix des historiens. Pour les méconnaître, il faudrait anéantir les glorieux passés d’une cité dont toutes les habitudes civiles et religieuses témoignent de votre miraculeuse protection. O Notre-Dame du Saint-Cordon, nous voulons vivre sous vos lois, notre bonheur ici-bas sera toujours de nous dire vos enfants et vos serviteurs.

Ms 573 de la Bibliothèque de Valenciennes

La tête du cortège est formée par les jeunes gens à cheval. Ils précédent plus de 50 bannières de leurs saints patrons ; les enfants des écoles marchant sous l’étendard de la croix... enfin les Royés portant pieds nus la châsse ou fiertre de Saint-Cordon tandis que derrière, tout le clergé, clôture la marche.

Alors que sonnent les cloches, que retentissent les trompettes et que tonnent les canons des remparts, cet immense cortège passe devant la chapelle des Jésuites (aujourd’hui l’église Saint Nicolas), traverse le Grand-Marché (Place d’Armes), suit l’antique voie romaine (rue de Famars) qui traverse la ville. Alors commence le grand tour, hors des remparts.

La Vierge
Les Confréries
La Basilique
Les Edifices
La Légende